Assurance loyers impayés : garantit le paiement des loyers

assurance loyer impayé

Le non-paiement des loyers est l’un des plus grands risques auxquels est confronté le propriétaire d’un logement loué. Entre 2016 et 2018, le nombre d’expulsions pour loyers impayés a augmenté de 9 %, selon les données du Conseil général de la magistrature. En conséquence, le contrat d’assurance pour impayés de loyer a explosé de 158 % sur la même période. Ce contrat d’assurance offre une protection et une tranquillité d’esprit au propriétaire lorsqu’il loue un bien, ce qui le rend très attractif. L’assurance loyers impayés permet d’amortir les effets des impayés des locataires. Vous n’avez plus à craindre que votre locataire ne paie pas son loyer !

Présentation de l’assurance loyers impayés

L’assurance loyers impayés a pour but de sécuriser les revenus locatifs en cas d’impayés du locataire. L’assureur garantit la perception des loyers que le locataire ne paie pas. Lorsque le propriétaire signale le non-paiement du loyer, l’assureur entame une procédure de réclamation contre le locataire et, si nécessaire, une procédure d’expulsion. Une fois le litige résolu, l’assureur verse au propriétaire les loyers dus par le locataire. L’assureur avance le montant des loyers indus dès l’ouverture du dossier, à condition que l’impayé soit signalé dans un délai maximum de trois mois.

Vous pouvez par exemple vous adresser à Cautioneo qui propose une assurance qui protège les loyers à 100 %. Cela s’explique par une analyse approfondie du dossier du locataire et sa certification en amont. Du reste, vous bénéficiez d’une indemnisation à la fois mensuelle et immédiate. En d’autres termes, on est remboursé dans un délai de 30 jours, dès le premier impayé. Enfin, on peut joindre un service client réactif où des experts sont à votre écoute pour répondre à vos questions ou résoudre vos problèmes. Vous appelez l’entreprise au 09 72 50 40 51 ou naviguez sur https://www.cautioneo.com/proprietaire/assurance-loyer/ pour le contacter.

Comment faire sa souscription ?

La souscription d’une assurance loyers impayés pour un logement est simple et rapide. Il suffit d’une copie du contrat de location et du montant du loyer mensuel pour que l’assurance soit proposée. Quant aux documents nécessaires à la souscription de l’assurance, ils dépendent de l’ancienneté du contrat :

  • Si le contrat est nouveau ou a moins d’un an, l’assureur exigera une étude de solvabilité du locataire. Pour réaliser cette étude, des pièces justificatives des revenus obtenus par le locataire seront exigées : dernières fiches de paie, déclarations d’impôts, allocations de chômage, autres types de revenus, etc.
  • Si le contrat a plus d’un an, il ne sera pas toujours nécessaire de réaliser l’étude de solvabilité. En fonction du montant du loyer et de l’ancienneté du contrat, l’assureur demandera seulement au propriétaire de déclarer de manière fiable qu’aucun incident de paiement de loyer ne s’est produit pendant toute la durée du contrat.

Autres garanties et avantages de la souscription d’une assurance loyers impayés

Défense juridique.

L’assureur garantit la défense ou la réclamation en cas de conflit lié au contrat de location. Il s’agit notamment d’une réclamation pour loyer impayé, y compris les autres frais (fournitures, communauté, etc.) qui figurent dans le bail.

Recours contre des tiers autres que le locataire

La réclamation contre des tiers sans relation contractuelle est garantie pour les dommages causés au logement ou à son contenu.

Paiement des fournitures dues par le locataire

Jusqu’à concurrence du montant convenu dans la police, l’assureur prend en charge le paiement des fournitures dues par le locataire.

Vandalisme du locataire

Tant sur le contenant que sur le contenu de la maison.

Changement de la serrure de la maison

Si le propriétaire le souhaite, l’assureur prend en charge les frais de changement de serrure jusqu’à la limite convenue dans la police.

Perte de loyer à la suite d’un incendie

L’assurance couvre les revenus locatifs non perçus en raison de l’incendie de la maison.